Site Map  

   

Agenda PLM Sanquer  

   

Login  

   

 

                      Projets Educatif et Pédagogique

¯ ¯

1.       Préambule. 1

1.1.      Le Projet éducatif. 2

1.2.      Le Projet pédagogique. 2

1.3.      Les Activités. 2

1.4.      Les recommandations institutionnelles. 2

Projet éducatif. 3

2.       Le Projet Pédagogique du Patronage Laïque Municipal Sanquer 5

2.1.      Présentation et fonctionnement de l’ALSH.. 5

2.1.1.       Objectifs généraux. 5

2.1.2.       L’encadrement 6

2.1.3.       Le travail d’équipe. 7

2.1.4.       Les locaux. 8

2.1.5.       Les modalités d’inscriptions : 9

2.1.6.       La passerelle. 9

2.1.1.       La politique tarifaire. 9

2.1.2.       Communication. 9

2.1.3.       Les financements. 9

2.2.      Les mercredis et vacances scolaires. 9

2.2.1.       Journée Type. 9

2.2.2.       Répartition du public. 10

2.2.3.       L’animation. 10

2.3.      La pause méridienne. 11

2.3.1.       Organisation maternelle. 11

2.3.2.       Organisation élémentaire. 11

2.4.      Les haltes Pré et Post Scolaires et l’accueil éducatif. 12

2.4.1.       Organisation type : 12

2.4.1.       Accueil éducatif. 12

2.4.2.       Activités. 13

2.5.      Les Temps d’Activités Périscolaires. 13

2.5.1.       Organisation maternelle. 13

2.5.2.       Activités Pédagogiques Complémentaires. 13

2.5.3.       Organisation Elémentaire. 13

2.5.4.       Activités Pédagogiques Complémentaires. 14

2.6.      Evaluations. 14

2.6.1. L’évaluation avec les enfants : 14

2.6.2. L’évaluation pour l ‘équipe : 14

 

 

 

 

1.     Préambule

L’objectif de ce document est double : d’une part, il permet de répondre aux obligations législatives d’élaboration et de présentation des projets Educatifs et Pédagogique, et d’autre part, il permet à tous, notamment aux intervenants futurs de situer les orientations choisies par le Patronage Laïque Municipal Sanquer.


1.1.   Le Projet éducatif

Le projet éducatif traduit l’engagement de l’organisateur, ses priorités, ses principes. Il est formalisé par un document qui présente les objectifs visés et les modalités générales de fonctionnement du centre. L’organisateur doit :

  • énoncer ses intentions et ses priorités éducatives.
  • définir le rôle de chacun.
  • accorder les moyens humains nécessaires.
  • attribuer des moyens logistiques (locaux …. )
  • donner des moyens financiers.

1.2.   Le Projet pédagogique

Sous la coordination du directeur l’équipe doit élaborer un projet pédagogique respectant le projet éducatif de l’organisateur.

Le projet doit définir en fonction du public visé et de l’environnement immédiat les objectifs de fonctionnement, il apporte des précisions en ce qui concerne les modalités d’accueil et de vie en collectivité, il est adapté aux besoins des enfants et des adolescents en fonction de leurs âges, notamment par rapport au choix et à l’organisation des activités.
Le projet prend en considération d’une part les différentes périodes de fonctionnement, et d’autre part tous les moments de la journée, non seulement les activités mais aussi l’accueil, les repas, le contact avec les familles…

1.3.   Les Activités

Les activités sont programmées en fonction des moyens matériels et financiers, elles sont adaptées à l’âge des enfants et organisées dans le respect de la réglementation, elles sont suffisamment variées pour leur donner le choix.

L’accueil collectif de mineurs est ouvert sur les activités sportives, culturelles, scientifiques et de loisirs de la vie locale.

Le programme est communiqué, dans ses grandes lignes, aux parents, en précisant bien qu’il peut subir des modifications suite à l’écoute et à l’observation des enfants et des jeunes ou en fonction de la météo, des prestataires de service...

L’accueil collectif de mineurs est un temps de loisirs, de vacances, un lieu de découverte et d’expression, un espace de liberté et de choix.

L’accueil de loisirs doit permettre à l’enfant :

  • de vivre un maximum d’expériences diversifiées.
  • d’apprendre la vie en collectivité.
  • de varier les temps d’activités dynamiques et les temps calmes, les activités collectives et individuelles.

Chez les préadolescents, il doit contribuer à favoriser leur épanouissement et leur insertion en prenant en compte leurs besoins, et en les associant à la mise en place des projets d’animation.

1.4.   Les recommandations institutionnelles

Le Patronage Laïque Municipal Sanquer apporte un soin particulier à respecter les exigences du Ministère de la Jeunesse et des Sports en matière administrative (documents obligatoires, élaboration de projets…) et pédagogique (taux d’encadrement…)

Par ailleurs, afin d’accueillir au mieux les enfants de moins de 6 ans, nous mettons tout en œuvre pour satisfaire aux recommandations de la Protection Maternelle Infantile, tant en terme d’organisation (sieste, repas…) que d’aménagement des locaux.


Projet éducatif

Association d’Education Populaire au service des habitants du quartier, le patronage laïque est ouvert à tous les publics. Il s’applique à mettre en place des activités adaptées à la demande d’occupation des temps libres, ceci conformément à son objectif fondamental :

« PARTICIPER, avec l’individu, à son épanouissement, à la formation

d’un citoyen libre et responsable, dans une société de progrès social. »

Ceci repose sur des principes d’action :

            - L’EDUCATION, comme facteur d’épanouissement de l’individu, et le moyen de prise en charge par lui-même de son devenir,

            - LA LAÏCITE, comme principe de vie fondée sur le respect des personnes, de leurs convictions philosophiques, politiques et religieuses, sur le refus des dogmes.

- LA DEMOCRATIE, comme seul système d’organisation sociale qui puisse placer les individus dans une position d’égalité sans laquelle la liberté et l’exercice des responsabilités ne peuvent pleinement s’exprimer.

Ceci dépend aussi de la réalisation d’objectifs généraux de type éducatif, étapes nécessaires à l’accomplissement de notre objectif fondamental :

OBJECTIFS DE SOCIETE

LAÏCITE

  • Contribuer à notre niveau, à la réduction des inégalités sociales et culturelles,
  • Participer au développement de l’école publique,
  • Favoriser le développement de la vie associative, et encourager le développement de la vie fédérative.

 

OBJECTIFS CONCERNANT L’INDIVIDU

EPANOUISSEMENT

  • Favoriser le développement harmonieux de la personnalité en faisant appel à différentes techniques et formes d’expression,
  • Permettre de prendre conscience de ses capacités et favoriser leurs développements,
  • Connaître pour comprendre et décider

RESPONSABILISATION

  • Favoriser la prise de décision, de responsabilités,
  • Participer à la vie démocratique (droits et devoirs)

SOCIALISATION

  • Accepter la spécificité de chaque individu et la reconnaître comme facteur d’enrichissement de tous,
  • Prendre en compte les décisions collectives et les respecter,
  • Permettre à chacun de s’exprimer.
  • C’est cette volonté à atteindre ces objectifs qui guide nos actions et inspire les opérations dans lesquelles nous sommes engagés.
  • La mise en place d’un grand service public unifié de l’Education Nationale,
  • La défense et la promotion d’une action socioculturelle pour tous (mise en place d’activités socioculturelles, décentralisation des animations culturelles, utilisation des équipements minimaux par les associations…)
  • La défense et la promotion du sport populaire (santé, éducation mutuelle, convivialité…)
  • Développer, dans le respect de l’identité des uns et des autres, une relation privilégiée avec l’Ecole Publique, renforçant une action complémentaire, qui permette d’harmoniser les rythmes de vie des enfants et soit soucieuse d’une utilisation optimale des locaux communaux,
  • La revendication d’une place pour l’enfant dans la cité ou personne à part entière, il puisse s’épanouir à travers le jeu,
  • L’aide aux personnes en difficulté (illettrisme, prévention et lutte contre la délinquance…)
  • La participation active à la vie associative et démocratique au plan local.
  • Favoriser la mixité sociale : parce que les loisirs et la culture doivent être partagés par tous, sans distinction.

2.     Le Projet Pédagogique du Patronage Laïque Municipal Sanquer

le Patronage Laïque Municipal Sanquer se fixe des objectifs, qui découlent du projet éducatif  et qui sont déclinés à travers l’organisation générale.

2.1.   Présentation et fonctionnement de l’ALSH

 

L’ALSH est une entité qui regroupe l’ensemble des temps périscolaires :

-les mercredis et vacances scolaires

-Les haltes périscolaires (PPS)

-La pause méridienne

-Les temps d’activités périscolaires (TAP)

Une continuité éducative sur ces temps de loisirs donne une cohérence dans la prise en charge et l’accompagnement des enfants, chacun de ces temps permettant à l’enfant d’évoluer différemment.

 

2.1.1.                    Objectifs généraux

 

  • Respecter le rythme des enfants :

- proposer un rythme adapté pour les enfants en fonction de leur âge.

- varier des temps d’activités dynamiques et calmes

- varier les temps collectifs et individuels : favoriser les activités en petits groupes

- Respecter les besoins individuels en maintenant la dynamique de groupe

- donner la possibilité à ceux qui le souhaitent de « ne rien faire ».

 

  • Rendre les enfants auteurs et acteurs de leurs loisirs

-développer des activités négociées avec les enfants

-laisser aux enfants la possibilité de choisir

-associer les enfants à l’évaluation et l’exploiter

-solliciter l’expression des envies des enfants

 

  • Respect de son environnement

-respect des autres : adultes, enfants et soi même

-respect du matériel et des locaux

-respect de la nature

 

  • Développer l’autonomie des enfants en fonction de leur âge

-chez les + jeunes :

 accompagner les acquis en lien avec la vie quotidienne

accompagner le développement psycho moteur

 

-chez les + grands :

            Favoriser la prise de responsabilité

 

  • Développer la curiosité et l’ouverture au monde

-diversifier les activités pour favoriser l’ouverture culturelle, artistique, sportive,….

-renouveler régulièrement les propositions et être aux faits des nouveautés (nouvelles technologies,…)

-Inciter les enfants à découvrir de nouveaux goûts par la dégustation d’aliments aux enfants tout en respectant le droit à ne pas apprécier

-susciter l’envie de gouter et de découvrir de nouveaux aliments par le biais d’activités culinaires.

 

  • Développer le sens critique et l’ouverture d’esprit

-favoriser la discussion et les temps d’échanges et apprendre à donner librement son avis

-Faire des temps de repas (gouter, midi,…) en espace convivial et un temps de partage

 

 

-Apprendre à accepter les divergences de points de vue

-accepter les différences

 

  • Dans la réalisation des animations, il n’y a pas d’objectifs de résultats « dans des apprentissages scolaires » (pas de conformité à un standard), la notion de plaisir doit être prépondérante.
  •  
  • Favoriser la coéducation

-associer dès que possible les parents aux loisirs des enfants (invitation aux représentations, réunions,…)

-travailler en concertation avec les acteurs qui entourent l’enfant (instituteurs, éducateurs,…)

 

2.1.2.                    L’encadrement

L’encadrement est assuré par des animateurs, dans le respect des normes d’encadrement et de qualification définies par le Ministère de la jeunesse et des sports. Dans le cadre de la pause méridienne et des TAP, l’équipe est composée des animateurs salariés de l’association, des ATSEM, des AVS et d’intervenants extérieurs. Pour l’accueil Pré et post scolaire et plus particulièrement pour l’aide aux devoirs, ils sont ponctuellement épaulés par une équipe de bénévoles.

Le rôle des animateurs (institutionnels et lié aux missions) :

  • L’animateur doit savoir faire rêver les enfants et leur permettre de s’amuser
  • L’animateur doit connaitre les caractéristiques du public accueilli : « connaissance du public »
  • L’animateur doit respecter au maximum le rythme des enfants
  • L’animateur doit être source de propositions qu’il doit adapter à l’âge des enfants
  • L’animateur doit préparer ses séances d’animation et formaliser un bilan de son action (projet,..)
  • L’animateur doit assurer la sécurité des enfants
  • L’animateur doit avoir connaissance des situations particulières et les dispositions à mettre en place.
  • L’animateur doit être porteur d’idées nouvelles
  • L’animateur doit être capable de prendre en compte l’enfant dans le groupe sans bloquer la dynamique de groupe
  • L’animateur doit être capable de gérer les conflits sans jugement. L’animateur se positionne en médiateur
  • L’animateur est le représentant (l’image) de l’association
  • L’animateur doit savoir communiquer les informations en interne
  • L’animateur joue le rôle de relai entre la famille et l’association
  • L’animateur doit travailler en équipe : être capable de transmettre ses savoirs et compétences, accepter les conseils des collègues
  • L’animateur a un devoir de discrétion par rapport aux informations qui lui sont transmises
  • L’animateur doit être disponible
  • L’animateur doit être consciencieux

 

Dans le cadre du face à face avec le public, les animateurs doivent :

 

  • Assurer la sécurité affective, morale et physique des enfants.
  • Informer directement les familles en cas de modifications d’horaires, et du matériel nécessaire à l’activité (maillot de bain,…).
  • Etre à l’écoute des parents et des enfants
  • Accueillir l’enfant et sa famille
  • Respecter les choix individuels de l’enfant
  • Favoriser la dynamique de groupe
  • Valoriser l’enfant dans ce qu’il fait
  • Participer activement à l’activité : jouer, ….
  • Respecter et se faire respecter
  • Faire vivre tous les temps d’animation : temps libre, gouter,…
  • Faire découvrir et pour ce faire diversifier les activités proposées
  • Accompagner les enfants dans leurs envies et amener la construction de projet
  • Les temps de loisirs doivent être des temps de plaisir et de détente. Sur les temps qui se déroulent dans les locaux scolaires il faut « sortir de l’école »
  • Favoriser les échanges de savoirs : les enfants ont des connaissances qu’ils peuvent partager ensemble, l’encadrant pourra faire de même. 
  • Etre capable de s’adapter, d’être médiateur,...
  • Etre juste, calme et patient
  • Savoir que ne rien faire pour un enfant est constructif

 

2.1.3.                    Le travail d’équipe

 

Des réunions sont organisées tout au long de l’année, régulièrement (réunion hebdomadaire, réunion ALSH) ou  ponctuellement (réunion thématique, réunion de projets…). Elles rassemblent l’ensemble de l’équipe ou une partie. Ces temps sont nécessaires et permettent de maintenir une cohérence dans l’équipe.

 

La réunion de rentrée :

Celle-ci est organisée le jour précèdent la rentrée scolaire, elle est l’occasion d’accueillir les nouveaux membres de l’équipe et de resituer les modes d’organisation définis sur les différents temps de l’accueil de loisirs. Nous pouvons donner des précisions sur les modifications s’il y en a. Cette réunion permet de redéfinir les priorités et d’échanger autour du projet associatif.

 

 Les réunions hebdomadaires :

Elles ont lieu tous les vendredis en début d’après-midi et rassemblent l’ensemble de l’équipe permanente.

Les points suivant sont abordés :

-          Transmission d’informations relatives à l’ensemble du secteur enfance de l’association.

-          Les projets en cours ou à venir.

-          Les informations concernant la vie du patro

Ces réunions permettent également un temps d’échanges et de discussion sur le quotidien et sur les pratiques de l’ensemble de l’équipe. L’objectif est d’harmoniser nos actions, de repérer des disfonctionnements et d’y remédier.

 

 Les réunions ALSH des  mercredis et vacances scolaires :

La réunion de préparation a lieu avant chaque période (de vacances à vacances pour les mercredis) et rassemblent l’ensemble de l’équipe d’animateurs présents sur la période.

Ce qui est abordé:

-          Le projet pédagogique

-          La transmission d’informations diverses  relatives à la vie du centre.

-          L’élaboration du projet d’animation

Sur la période des vacances scolaires, pour l’équipe qui encadrent les enfants d’âge primaire,  les animateurs partagent le repas avec les enfants mais une fois par semaine l’équipe se retrouve ensemble pour manger et échanger. Pour l’équipe qui travaille avec les enfants d’âge maternel, les animateurs se répartissent sur les tables et accompagnent les enfants tout au long du repas.

 

 

 

La réunion de bilan :

Lors des vacances scolaires, une réunion en fin de semaine est programmée pour faire le bilan et finir la préparation de la semaine suivante.

 

Lors de ces réunions les points suivant sont abordés :

-          La vie quotidienne (les locaux, les horaires, les repas…)

-          Les relations (entre enfants, animateurs et enfants…)

-          Le projet pédagogique (retour sur les objectifs)

-          Le projet d’animation (bilan des activités, retour des enfants)

-          Les difficultés rencontrées

-          Les besoins

Au besoin, et à la demande d’autres temps de travail peuvent être mis en place (préparation de grands jeux, temps de formation…).

 

Les temps de formation.

Elles sont programmées à la demande ou quand des questionnements reviennent de manière récurrente autour d’un même sujet (ex : le secourisme, l’autorité, l’accueil des familles…). Suivant les sujets abordés, ces temps de formation peuvent être animés par des intervenants extérieurs.

Ces réunions permettent à chacun d’améliorer ou de renforcer ses compétences et ses connaissances.

D’autres temps s’organisent en interne entre les différents membres de l’équipe sur des thématiques spécifiques, sur le principe de la conformation. Les animateurs peuvent ainsi se retrouver pour travailler sur la préparation d’un stage ou d’un séjour,…C’est l’occasion de faire partager les réseaux de partenaires et les compétences respectives mais aussi de parler pédagogie.

 

 Les réunions temps périscolaires (tap-12h-14h…)

Elles ont lieu régulièrement (1 fois par cycle) et regroupent l’ensemble des personnes (animateurs-Atsem) qui interviennent sur ces temps d’animation. L’objectif étant de faire un bilan des animations passées, d’envisager des pistes d’amélioration et de préparer les animations à venir.

 

Accompagnement des stagiaires :

 

Pour l’accompagnement des stagiaires, nous identifions un tuteur qui s’organise ensuite en fonction du cadre du stage. Ces personnes suivent différentes formations comme le BAFA, le CAP petite enfance, le BPJEPS ou les formations de réorientation professionnelle.

L’objectif du tuteur est de permettre la découverte de la structure et d’atteindre les attendus de stage.

 

Pour les stagiaires BAFA, un protocole d’accueil va être mis en place avec l’ensemble des directeurs de la structure : accompagnement sur le terrain par un animateur « expérimenté », évaluation en cours et en fin de stage…

 

 

2.1.4.                    Les locaux 

  • 3 salles réservées à l’accueil des enfants (dont une dans les locaux scolaires)
  • Locaux scolaires : 3 salles de restauration, 2 salles motricité.
  • 1 salle de sieste
  • 3 salles d’activités
  • 1 Point d’Accès Public à Internet
  • 1 salle d’exposition
  • 1 salle polyvalente type salle de spectacle avec scène
  • 1 salle polyvalente type salle de sport
  • 2 espaces extérieurs (cours du Patro et cours de l’école)
  • 1 jardin

 

2.1.5.                    Les modalités d’inscriptions :

Pour participer aux activités du Patronage, les enfants doivent être à jour de leur adhésion et doivent avoir fourni l’ensemble des documents administratifs demandés.

 

- à l’accueil de loisirs et la Halte périscolaire

Il faut une semaine à l’avance remplir la fiche de présence fournie et cocher les cases correspondantes aux besoins. En cas d’annulation prévenir au minimum 48 h à l’avance ou fournir un certificat médical pour une absence lié à des problèmes de santé ; à défaut la présence sera facturée.

 

- en TAP et pour la pause méridienne, la ville de Brest reste en charge des inscriptions.

 

2.1.6.                    La passerelle

 

Les enfants peuvent participer aux activités socio sportives et culturelles dans l’association : théâtre, danse, basket, tennis de table,…. Les animateurs accompagnent les enfants sur leurs activités. En cas d’activités extérieures pour l’accueil de loisirs, l’information est transmise aux familles qui ont le choix de maintenir la présence en accueil de loisirs ou d’accompagner leur enfant sur les activités socio sportives et culturelles.

 

2.1.1.                    La politique tarifaire

Dans un esprit de solidarité et pour permettre à tous d’accéder aux activités culturelles et de loisirs, le Patronage Laïque Municipal Sanquer permet aux enfants de s’inscrire sur plusieurs activités avec une seule adhésion. Pour les familles nombreuses, la quatrième adhésion est gratuite.

Pour l’ALSH et les haltes périscolaires, le patronage applique des tarifs en fonction du quotient familial. Les factures sont ensuite transmises aux familles tous les mois en fonction des présences des enfants.

2.1.2.                    Communication

Pour diffuser le plus largement possible, nous communiquons aux familles par voie d’affichage, par le biais de notre site internet mais aussi par courrier (transmis par mail ou voie postale)

Néanmoins le principal interlocuteur des familles reste l’équipe d’animation ainsi que le secrétariat qui joue un rôle essentiel dans l’information aux adhérents.

 

2.1.3.                    Les financements

L’accueil de loisirs bénéficie d’une convention d’objectif avec la Ville de Brest qui contribue au financement partiel de notre action. La CAF soutient financièrement notre action par le versement des prestations de services en fonction des présences des enfants. Des demandes complémentaires auprès du conseil général,… peuvent compléter ses financements.

 

2.2.   Les mercredis et vacances scolaires

 

2.2.1.                    Journée Type

La journée est donnée à titre indicatif, il important pour les enfants les plus jeunes d’avoir des repères chronologiques stables. Il est envisageable de faire évoluer ces horaires en fonction de l’organisation d’activités spécifiques.

A partir de 7h30 Arrivée échelonné des enfants.

9h fin de la Garderie du matin et pour 9h 15 fin de l’accueil. Les enfants rejoignent leur salle.

9h30 10h Début de l’activité

11h fin des activités pour les 3- 4 ans et 5-6 ans

11h30 fin des activités pour les 6-14 ans

11h45 à 13h15 Repas réparti en deux services

 

13h15 à 14h15 Temps calme et arrivée des enfants inscrits à la demi-journée

Pour les enfants qui  ne font pas la sieste début des activités à 14h

Entre 16h15 et 16 h 45 Gouter

16h45 à 17h30 activités courtes

17h30 à 19h départ échelonné des enfants début de la garderie.

 

Les enfants peuvent être accueillis à la journée, à la demi-journée (matin ou après-midi) avec ou sans repas. Compte tenu de la réforme des rythmes scolaires, les enfants peuvent exceptionnellement être accueillis uniquement sur le temps de repas les mercredis en période scolaire.

Pour les accueils demi-journée et demi-journée repas, les parents accompagnent leurs enfants au patro. Les départs et arrivées doivent s’effectuer entre 11h30 et 12h le matin et 13h30 et 14h l’après-midi.

 

2.2.2.                    Répartition du public

L’organisation par tranche d’âge répond aux besoins différents des enfants. Ainsi sont proposées 4  tranches : les 3-4 ans (…………….), les 5-6 ans (……………), les 7- 8 ans (………………) et les plus de 9 ans (……………….).

Les changements de groupe ne se font pas précisément à la date anniversaire des enfants, la transition s’effectue progressivement en fonction de la maturité de l’enfant et de son groupe affinitaire. Les animateurs veilleront à accompagner ce changement.

Chaque groupe peut être amené à se scinder pour l’organisation des activités.

 

 

2.2.3.                    L’animation

 

L’animation s’organise et se structure pendant les vacances scolaires autour de thématiques. Cela permet d’avoir un fil conducteur sur une semaine et d’aller plus loin avec les enfants dans la découverte et le voyage réel ou imaginaire.

 

 En parallèle des projets spécifiques de stages ou de séjours accessoires sont mis en place. Les objectif généraux restent les mêmes. Ces actions permettent de mettre l’accent sur des objectifs spécifiques.

 

L’animation en ALSH n’est pas uniquement le temps d’activités (peinture, bricolage, jeux collectif,…) mais englobe l’ensemble des temps de la journée. Par exemple, le repas est un temps d’animation, les enfants se servent seuls, ils sont invités à gouter tous les aliments,...

 

Le Keskonfé, (ou qu’est ce qu’on fait) a lieu 1 fois par semaine sur la période des vacances scolaires et 1 fois par mois sur les périodes scolaires (mercredi). Il peut être programmé sur une journée ou ½ journée, et doit être anticipé.

 Le Keskonfé se découpe en plusieurs phases.

 

-          Une phase de proposition-discussion-choix :

Ensemble les enfants, proposent, discutent et choisissent l’activité qu’ils veulent faire lors de l’animation Keskonfé. Différents supports peuvent être utilisés pour recueillir les propositions des enfants (boites à idées, arbre à parole…). Un temps de concertation finalisera le ou les choix du GROUPE.

 

-          Une phase de préparation et mise en place du Keskonfé :

En fonction de l’âge des enfants et du groupe les animateurs accompagneront plus ou moins les enfants dans l’organisation et la mise en place du Keskonfé, en responsabilisant et en accompagnant les plus grands vers l’autonomie.

- communication aux familles (réalisation d’affiche et de flyers par les enfants).

- recherche renseignement (horaires), réservation par téléphone…

Les animateurs prennent en compte les idées évoquées par les enfants lors de la phase de proposition pour construire les projets et programmes à venir.

 

Par ailleurs, afin de permettre aux enfants de découvrir les possibilités d’animation sur le territoire, les animateurs sont amenés à solliciter le tissu associatif brestois qui est très étoffé ou la ville de Brest propose par le biais de ses services différents activités pour les enfants : réseau des bibliothèques, services sportifs,…

2.3.   La pause méridienne

Le Patronage Laïque Municipal Sanquer prend en charge l’animation de la pause méridienne à l’école élémentaire et maternelle Sanquer. Les effectifs sont approximativement de 125.en élémentaire et 82 en maternelle.

 

2.3.1.                    Organisation maternelle

La pause méridienne est divisée en 2 services sur le même réfectoire. Le premier service se déroule à partir de 11h45 jusqu’ 12h30 pour les plus jeunes et le second de 12h40 à 13h25.

Pour respecter le rythme des enfants, seul sont pris en charge au premier service, les enfants qui ont besoin de dormir.

A la fin du repas, les enfants du premier service sont accompagnés à la sieste (dans deux salles différentes).

Avant le repas, les enfants du second service n’ont pas d’activités imposés. Ils ont la possibilité d’utiliser les espaces extérieurs. Un des animateurs propose aux enfants des jeux collectifs. Après le repas, tous les enfants rejoignent leurs classes respectives pour un temps de repos.

 

Une caractéristique, un de groupe des GS maternelle (12 enfants) est intégré à une classe de CP. Ces enfants déjeunent au premier service primaire avec leur Atsem de référence. A la fin du repas, il regagne leur salle d’ateliers manuels pour un temps de repos.

 

2.3.2.                    Organisation élémentaire

 

La pause méridienne est divisée en 2 services. Les enfants sont répartis dans deux réfectoires. Les animateurs proposent des activités avant ou après le repas puis accompagnent les enfants sur le temps de déjeuner.

Les activités proposées sont : une activité artistique et culturelle, une activité sportive et un temps libre en cour. Chaque jour, les enfants choisissent librement l’activité à laquelle ils veulent participer

 

 

 

2.4.   Les haltes Pré et Post Scolaires et l’accueil éducatif

 

Le patronage Laïque accueille les enfants du groupe scolaire Sanquer. Les accueils s’effectuent dans deux lieux différents Il est possible à la demande des familles de regrouper les fratries sur l’une des haltes

.

2.4.1.                    Organisation type :

Matin :

7h30-8h30 :    Arrivée échelonnée des enfants dans les locaux scolaires Sanquer salle du 1er étage.

8h30 8h40 les enfants d’âge maternel sont accompagnés dans leurs classes respectives, les enfants d’âge élémentaire rejoignent leur cour.

 

Soir :

Pour les maternelles :

 

16h20 les animateurs vont dans les classes chercher les enfants inscrits et les accompagnent dans la salle situé au 1er étage de l’Ecole,

16h30 16h45   temps calme : lecture ou chant

16h45 17h15   Goûter des enfants

17h30-19h      une activité dirigée et accès aux différents espaces de jeux

16h30-19h00  Départ échelonné des enfants

 

Pour les élémentaires

16h30 les enfants inscrits se regroupent dans la cour

16h45 17h       les enfants rejoignent les locaux du patro

17h 17h20       Goûter des enfants

17h20 18h       accueil éducatif  pour les enfants inscrits

17h20-19h      une activité dirigée et accès aux différents espaces de jeux

16h30-19h00  Départ échelonné des enfants

 

2.4.1.                    Accueil éducatif

 

Les objectifs spécifiques de l’accueil éducatifs sont :

-Suivre individuellement l’enfant dans son travail scolaire

-Motiver l’enfant et l’aider à acquérir une méthodologie de travail et gagner en autonomie

-Aider l’enfant à faire ses devoirs et apprendre ses leçons

-Donner les mêmes chances de réussite à tous les enfants.

 

Les enfants sont pris en charge après le gouter en halte périscolaire. Les enfants sont encadrés par une professionnelle de l’association et une équipe de bénévoles. L’animatrice se charge de faire le lien avec l’école pour proposer des accompagnements spécifiques pour les enfants qui en ont besoins.

 

2.4.2.                    Activités

L’animateur en charge de la fermeture de la halte, propose tous les soirs une activité encadrée. Celle-ci doit permettre aux enfants d’intégrer et de quitter le groupe facilement. Les animateurs ont toute la latitude pour proposer un jeu sportif, des jeux de société voire des activités manuelles.

 

Les autres membres de l’équipe sont en charge de ranger le gouter. Ils doivent être disponibles pour accueillir les parents. En parallèle, ils jouent avec les enfants présents.

 

 

2.5.   Les Temps d’Activités Périscolaires

2.5.1.                    Organisation maternelle

Il y deux fonctionnements, un concerne les enfants les plus jeunes (TPS PS et quelques MS) et l’autre les plus grands (MS GS).

Pour le premier groupe, nous avons privilégié le maintien d’une organisation proche d’une journée scolaire (levée de sieste échelonné et retour dans la salle classe de référence des enfants). L’objectif est clairement de maintenir une continuité pour les enfants qui a cet âge ont besoin de repères stables (encadrement, lieu, chronologie). Les enfants qui ont rejoint leur classe ont la possibilité d’utiliser les différents espaces de jeux (coins cuisine,…) ou de participer à l’activité proposée par l’animateur. Les enfants évoluent sur les différentes activités librement. Avant l’arrivée des familles, un temps d’aération de 15 minutes est organisé.

 

Pour le second groupe, le transfert de responsabilité s’effectue sur la cour. Les enfants ont la possibilité de choisir l’activité à laquelle ils veulent participer. Les enfants s’engagent sur plusieurs séances, ils peuvent changer d’activité ou s’inscrire à nouveau. Entre chaque période de vacances, plusieurs cycles sont proposés.

Les activités sont diversifiées : activités sportives, manuelles, artistiques, autour du livre, jeux de société,……Les groupes sont répartis dans différents espaces en fonction de l’activité, et sont aménagés pour des enfants d’âge maternel. A la fin de la séance, les enfants regagnent leurs classes respectives avant l’arrivée des parents. Les ATSEM accueillent les familles, pendant que les animateurs accompagnent les enfants aux haltes scolaires.

 

Sur le dernier cycle de l’année, dans la mesure du possible, des activités sont proposées entre les GS et les CP CE1 pour préparer et accompagner les enfants vers l’école primaire. Cette séance est proposée sur un jour de la semaine et reste au choix de l’enfant.

 

2.5.2.                    Activités Pédagogiques Complémentaires

Les APC se déroulent en parallèle des TAP sous la responsabilité des enseignants. Il a été privilégié que les enfants participant aux APC, ne réintègrent pas les TAP.

 

2.5.3.                    Organisation Elémentaire

Les cycles vont de vacances à vacances. Les animateurs préparent deux panels d’activités : un premier pour les enfants du CP CE1 et un second pour les CE2 CM1 CM2. L’équipe est vigilance dans la définition des activités pour ouvrir au maximum les possibilités de choix aux enfants. Les activités sont sportives, culturelles,…et s’appuie sur les compétences de l’équipe. Pour diversifier, les animations, nous sollicitons des intervenants extérieurs : les petits débrouillards, Salama, le dojo brestois,… La présentation des activités se fait sous forme d’affiches présentées dans chaque cour. Pour les plus jeunes une présentation orale complémentaire est faite avant le début des inscriptions. Après chaque période de vacances scolaires, les enfants choisissent les activités auxquelles ils veulent participer.

 

Suite aux inscriptions, des groupes sont constitués. Les animateurs rassemblent leur groupe dans la cour avant de se rendre dans les locaux déterminés pour leurs activités. Compte tenu des espaces restreints, les enfants sont amenés à se rendre dans les locaux du PL Sanquer, le Gymnase Georges Vigier ou tout autre espace dédié. A la fin  de l’activité les enfants se regroupent dans la cour de l’école. A 16h30, les enfants rejoignent leur famille ou se regroupent pour rejoindre la halte périscolaire.

 

La coordinatrice enfance est postée à l’entrée de l’école avant et après l’activité, pour s’assurer qu’aucun enfant ne quitte les locaux sans autorisation. Au besoin, elle les réoriente ou les accompagne.

 

2.5.4.                    Activités Pédagogiques Complémentaires

Les APC se déroulent en parallèle des TAP sous la responsabilité des enseignants. A l’issu des APC (15h50) les enfants rejoignent leur groupe de TAP dans les locaux scolaires.

 

 

2.6.    Evaluations

 

2.6.1. L’évaluation avec les enfants :

 

Par le  biais des questionnaires : les enfants donnent leur avis sur des temps d’animation, l’utilisation de smiley est proposée pour conserver un esprit ludique.

 

Lors des débuts ou des fins de séances, l’intervenant sollicite les enfants pour connaitre ce qu’ils retiennent de la séance. Ce sont les critères qui permettent à l’intervenant de situer si les objectifs sont atteints.

 

Sur des temps plus informels, par le biais de la discussion et de l’échange, les enfants peuvent faire part de leur ressentis.

 

L’équipe réfléchie à l’utilisation d’autres outils pour associer davantage les enfants à l’évaluation.

 

2.6.2. L’évaluation pour l ‘équipe :

 

Chaque intervenant détermine des critères d’évaluation en fonction des objectifs fixés sur la séance.

 

Lors des réunions d’équipe, les animateurs échangent ponctuellement sur des séances d’animation qu’ils ont pu mener. C’est l’occasion de partager et d’analyser les difficultés rencontrées au cours de la séance et  de réfléchir aux améliorations à apporter. Chaque animateur peut ainsi transposer sur ses propres pratiques.

 

L’équipe d’animation se regroupe pour faire des bilans par période, un document synthétique reprend  les programmes, les équipes, les effectifs, les moments forts, les partenaires associés et les points à améliorer. Celui-ci est ensuite transmis aux administrateurs. 

   
© ALLROUNDER